ADERA

De Deletionpedia.org
Aller à : navigation, rechercher

Modèle:Sources Modèle:Suppression Modèle:Orphelin

Ebauche

Modèle:Infobox Université

L’ADERA est l'Association pour le Développement de l’Enseignement et des Recherches auprès des universités, des centres de Recherche et des entreprises d’Aquitaine. Son siège est basé sur la commune de Pessac situé dans le département de la Gironde. Elle constitue la section régionale du réseau des ADER (Associations pour le Développement de l’Enseignement et de la Recherche) fondé en 1967 sous l'impulsion du Ministre de la Recherche et des Affaires Atomiques, Alain Peyrefitte[1]. Elle compte parmi les opérateurs aquitains de la valorisation de la recherche et de l’innovation que sont la SATT Aquitaine Science Transfert, l'incubateur régional IRA et la Cellule de Diffusion Technologique Aquitaine Développement Innovation[2][3].

Historique

L’ADERA est une association déclarée à la Préfecture de la Gironde en date du 17 février 1967 (Modèle:N°). Organisme indépendant, géré sous la forme d’association loi 1901, elle a pour but de promouvoir la Recherche partenariale, c'est-à-dire les collaborations entre les entreprises et les Établissements d’Enseignement supérieur et de Recherche.

Conventionnée avec l’ensemble des EPST présents sur le territoire de la région Aquitaine, l'ADERA est opérateur de gestion de l’Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA), de l’Université de Bordeaux et de l’Institut Polytechnique de Bordeaux (disposition législative du 18 avril 2006 et circulaire du 29 juin 2007). Elle est également l'un des 46 membres de l’Association des Structures de Recherche Contractuelle[4] (ASRC), porte-parole des structures de recherche partenariale auprès des pouvoirs publics. En 2008, elle a fusionné avec l’Association pour la Recherche Médicale en Aquitaine (ARMA) afin de se développer son périmètre d'action.

Tous les 3 ans, à l'issue de chaque Assemblée Générale élective, le Conseil d'Administration élu par les membres adhérents de l'association désigne en son sein un Président du collège académique ou du collège industriel en respectant un principe d'alternance. Le 30 juin 2014 c'est ainsi Eric Papon, vice-président délégué à l'Innovation à l'Université de Bordeaux [5], qui a succédé à ce poste à Jean-François Clédel, président du groupe Ingeliance, élu le 30 juin 2011[6].

Activités

Depuis sa création, l’ADERA a mis en place avec le Conseil Régional d'Aquitaine un réseau de micro-structures de Transfert de Technologie s'appuyant sur les laboratoires des universités régionales. Bénéficiant d'un encadrement et de matériel scientifiques mis à disposition par leur laboratoire de rattachement, ces structures peuvent répondre à des problématiques d'ordre technique et effectuer audits, analyses ou études dans le cadre de projets couvrant l'ensemble des champs scientifiques. Au Modèle:1er juillet 2014, ce réseau comptait 24 cellules de transfert et 2 plateformes technologiques[7].

Liste des Présidents de l'Association

Depuis la création de l'ADERA et par ordre chronologique inverse :

  • Eric Papon - 2014-2017
  • Jean-François Clédel - 2011-2014
  • Bernard Bégaud - 2008-2011
  • Christian Delaveau - 2006-2008
  • André Touboul - 2003-2006
  • Didier Desjardins - 2002-2003
  • Jean-Pierre Mollet - 1999-2002
  • Alain Fleury - 1996-1999
  • Christian Chevalier - 1993-1996
  • Jean-Louis Aucouturier - 1990-1993
  • Emile Nouel - 1987-1990
  • Michel Combarnous - 1984-1987
  • Bernard Besançon - 1981-1984
  • Jacques Joussot-Dubien - 1978-1981
  • Hubert Gossot - 1975-1978
  • Adolphe Pacault - 1972-1975
  • Jean Cuzin - 1969-1972
  • Charles Cristofini - 1967-1969

Notes et références

Modèle:Portail