ANF immobilier

De Deletionpedia.org
Aller à : navigation, rechercher

Modèle:Suppression

Modèle:Homon Modèle:Infobox Société ANF immobilier est une entreprise française spécialisée dans la gestion de biens immobiliers, essentiellement à Lyon et à Marseille. Elle est cotée à la Bourse de Paris. Elle détient également un important patrimoine de murs d'hôtels de la chaîne B&B.

Histoire

En 1854, création de la société anonyme Rue Impériale de Lyon, à l’origine de la percée de la rue de la République, alors dénommée rue Impériale.

En 1878, Fondation de Société Immobilière Marseillaise, qui réunit les sociétés immobilières impliquées dans la percée du Vieux-Port à la Joliette.

En 1965, la Banque Lazard prend le contrôle de la société Rue Impériale de Lyon. En 1967, une OPA de la part de la société Rue Impériale de Lyon est lancée sur les actions de Société Immobilière Marseillaise.

Entre 1967 et 2002 : Parallèlement à l’exploitation de leur patrimoine immobilier, la société Rue Impériale de Lyon et sa filiale, la Société Immobilière Marseillaise, ont progressivement diversifié leur champ d’intervention en établissant un programme de cession et d’arbitrage et consacré ainsi une partie de leurs disponibilités à des achats d’actions et à la détention de participations stratégiques. En vertu de cette politique, les deux sociétés sont devenues, au fi l des ans, actionnaires d’Eurafrance qui a adopté la dénomination Eurazeo en 2002 à l’issue de l’absorption de sa filiale Azeo (anciennement dénommée Gaz et Eaux)

En 2002, la société Rue Impériale de Lyon devient la société « Rue Impériale » après avoir absorbé sa filiale Société Immobilière Marseillaise.

En 2004, Eurazeo absorbe sa société-mère Rue Impériale et intègre son patrimoine immobilier.

En 2005, Eurazeo acquiert 93 % d'ANF Immobilier auprès de Finaxa (AXA). Elle apporte à ANF Immobilier ses actifs immobiliers.

2006 : ANF Immobilier adopte, le 28 avril, le statut SIIC avec effet rétroactif au 1er janvier 2006.

2007 : ANF Immobilier achète le 31 octobre un portefeuille de 159 murs d’hôtels exploités en France par le groupe B&B Hotels sous les enseignes B&B et Villages Hôtel, pour un montant de 471 millions d’euros.

2008 : ANF Immobilier achète le 11 avril 2008 quatre ensembles immobiliers et 9 lots de copropriété situés à Lyon, pour un montant de 18 millions d’euros. Cette acquisition a permis notamment à ANF Immobilier de maîtriser la quasi-totalité des immeubles haussmanniens de la place de la République. Développement du partenariat avec B&B. Poursuite des investissements à Lyon et Marseille, obtention des autorisations administratives sur l’intégralité des projets à Marseille et sur le projet Mansardes à Lyon.

2009 : ANF Immobilier cède pour près de 50 millions d’euros d’actifs à Lyon et à Marseille dans le cadre de la politique de rotation du patrimoine, 5 hôtels B&B achetés pour un montant de 20 millions d’euros. Poursuite des investissements à Lyon et Marseille et du financement des travaux de certains hôtels B&B.

2010 : ANF Immobilier poursuit le développement de ses projets à Lyon et à Marseille avec un investissement total de 64,9 millions d’euros. Livraison de deux projets de développement à Marseille et cession de 3 immeubles à Lyon et 7 à Marseille. 1 hôtel B&B acheté et poursuite du programme de travaux pour un montant de 11,3 millions d’euros.

2011 : ANF Immobilier a poursuivi son programme de rénovation et de développement de projets en investissant durant l’année 2011 plus de 73 millions d’euros. Le bail du Printemps de Lyon a été renouvelé dans des conditions favorables à la Société. Des cessions ont été réalisées pour plus de 41 millions d’euros. Une première acquisition en dehors des sites historiques de la Société a été réalisée dans le quartier Confluence à Lyon, à proximité de la gare Perrache. Enfin, ANF Immobilier a débuté la croissance dans une nouvelle ville, à Bordeaux.

2012 : ANF Immobilier a poursuivi son programme de rénovation et de développement de projets en investissant durant l’année 2012 plus de 97 millions d’euros. La Société a cédé près de la moitié de son patrimoine, pour un montant de 788 millions d’euros. Ces cessions ont été suivies d’un remboursement de dette bancaire et d’une distribution aux actionnaires pour 497 millions d’euros.

2013 : ANF Immobilier a procédé à l’application d’une stratégie de redéploiement visant un ciblage des métropoles à fort potentiel, une tertiarisation de son patrimoine et une création de valeur optimisée. Cette transformation, à moyen terme, provoquera un rééquilibrage du patrimoine et un doublement des loyers. Elle se traduit en 2013 par une augmentation de 10 % de son patrimoine approchant le milliard d’euros, une croissance des revenus locatifs de 14 %.

2014 : ANF Immobilier poursuit son plan stratégique avec 462 millions d’euros d’investissements cumulés dans des actifs tertiaires principalement à Lyon et Bordeaux, pré loués à hauteur de 80 %. Ce flux de nouveaux investissements propulse la Société à une valeur de patrimoine de 1,1 milliard d’euros affichant une croissance des revenus locatifs consolidés de + 15 %. Cette même année, ANF Immobilier accueille de nouvelles ressources avec la signature d’un refinancement historique pour une durée de 7 ans, la venue de nouveaux partenaires dans le cadre des acquisitions et l’arrivée de Renaud Haberkorn en tant que Directeur Général.

2015 : La foncière concrétise sa transformation en livrant 131 millions d’euros de projets tertiaires loués à bon rendement, notamment un ensemble immobilier lyonnais de 100 millions d’euros loué pour une durée ferme de 12 ans à Alstom. La Société affiche une croissance annuelle de revenus locatifs consolidés de + 23 % issue de sa politique d’acquisitions et de partenariats stratégiques. Parallèlement à ce dynamisme patrimonial, Renaud Haberkorn prend la présidence du Directoire et Ghislaine Seguin est promue Directeur Général Adjoint.

Notes et références

Liens externes

Modèle:Palette CAC Small Modèle:Portail