Abdolhossein Barazandeh

De Deletionpedia.org
Aller à : navigation, rechercher

Modèle:Suppression Modèle:Orphelin

Modèle:À wikifier

Abdolhossein Barazandeh est un compositeur, auteur, directeur du théâtre, et chef d’orchestre iranien. Il est né en 1893 à Ispahan et mort en 1971 dans sa ville natale.

Biographie

Abdolhossein Barazandeh est né dans une famille riche et célèbre. Il a fait sa scolarité dans sa ville avant entrer dans l’Armée iranienne, ou les Forces armées iraniennes. Peu temps après, il a été transféré au ministère de la Justice, et finalement il entre au ministère de l’Instruction publique (Éducation nationale) en tant que professeur et enseigne la littérature, le français, l’arabe, la calligraphie, et la musique. D’ailleurs, il était directeur de l’Orchestre du Théâtre de Sepahan. Il a laissé une œuvre gigantesque (plus de 2900 œuvres répertoriées par son fils)[1] qui embrasse tous les genres musicaux classiques iraniens. Selon le témoignage de ses amis et de ses contemporains, il a aidé à prospérer et à développer la musique classique (traditionnelle) iranienne, ou Musique persane. Son principal instrument était tar. Et, toujours selon le même témoignage, il était au tar comme au violon un virtuose. Sa maîtrise s’étendait également à d’autres instruments iraniens de musique telle que le Sehtar[2] etc. Les compositeurs de son époque et d’aujourd’hui reconnaissent qu’il a porté à un point de perfection à plusieurs dastgah (modaux). Son nom est passé dans le langage des compositeurs, poètes et écrivains iraniens comme synonyme de génie en musique classique iranienne. D’ailleurs, Havanes Abkarian dit Yahya Khan[3] (1876-1932), le célèbre fabricant du tar, était toujours fier quand Barazandeh jouait le tar.

Éducation musicale

Avant tout, il a appris la musique de son oncle Abdolrahim Khan Sadri, lui-même, un musicien célèbre. À l’école française, Setareh Sobh (Étoile du Matin), à Ispahan, trois professeurs français dont le père Félix lui enseignent le solfège. Puis, il fut étudiant de Darvish Khan, le célèbre compositeur iranien. Darvish Khan disait de lui : « Barazandeh est un grand génie en musique ! » Modèle:Lien, le fameux musicien et compositeur iranien disait de lui : "Abdolhossein Barazandeh est le représentant de la musique traditionnelle iranienne." Plus tard, il entre dans la Société des musiciens d’Ispahan. Qui que ce soit rejoignait la Société fut étonné de voir une telle modestie manifestant de la part de Barazandeh malgré la grandeur de ses œuvres magistrales.

Œuvres

Presque toutes les chansons que Jalal Taj Esfahani[4] a chanté sont des mélodies qui Barazandeh a composées pour lui parmi lesquelles on peut citer :

  1. Dar dele atashe ghame rokhat ta ke khane kard,
  2. Dar golestan, (Dans le jardin),
  3. Ranghaye Tabia’at (Les couleurs de la nature).

Ses œuvres ont été chantés par différents chanteurs tels que : Adib Khansari [5], Taj Esfahani[6], Iraj (Hossein Khajeh Amiri), Parvin[7], Salar Aghili, Alireza Eftekhari[8], Moein, Malek Masudi[9] , Mohebi Zadeh, Modèle:Lien, Aliasghar Shah Zeidi, les frères jumeaux Ali et Mohammad Saïdi, Hossein Taherzadeh[10] Mohammad Taherzadeh[11], Hooshang Beheshti, Nahid Daei Javad, Abdolhossein Mokhtabad, Bahram Hasiri[12], Mohammad Golriz, Abdolrassoul Kargosha[13], et Ali Rostamian[14] comme les suivantes :

  1. Karevan (Caravane),
  2. Didy akhar,
  3. Shekayat e Mashoogh (La pleinte d’être aimée),
  4. Delshekaste (Cœur brisé),
  5. Taaghat az dast e man o del,
  6. Bahare man (Mon printemps),
  7. Ashegh (Amoureux),
  8. Siah mozhgan,
  9. Mooyeh,
  10. Etc.

Style musical et innovations

Pour la première fois dans l'histoire de la musique classique iranienne, c’est lui qu’il a composé plusieurs œuvres pour l’opéra et l’opérette. La plupart de ses opéras ont été réalisés à Ispahan ayant comme thèmes épiques inspirés de la mythologie persane, ou basés sur les légendes et des contes fabuleux de l’Iran préislamique parmi lesquels on peut citer les œuvres suivantes :

  1. Zaal va Roudabe,
  2. Leyli va Majnoun
  3. Kheir va shar
  4. Mardaan va Shahrebanoo
  5. Shabneshini e Saadi va Hafez
  6. Faust.

Entre les années 1921-1942, ses opéras et ses opérettes ont été montés à Ispahan, mais en raison de l’absence de moyens de diffusion et la distance considérable entre la capitale, Téhéran et Ispahan, la quasi-totalité de ses opéras et opérettes ont été ignorés et tombés dans l’oubliette et/ou détruits. Des centaines de ses œuvres ne sont pas encore publiés tels que les Radif (arrangement). Il a écrit plus de 3000 œuvres musicales[1].

Hommages

Il est enterré au cimetière historique d’Ispahan, Takhteh-Foulad. En son hommage, la ville d’Ispahan a désigné une place, et une rue à son nom.

Notes et références

Bibliographie

  1. Revue « Tchehelsotoon », 4/4/1392 (25, juin, 2013)
  2. Manootchehr Saraf, « Le maître Abdolhossein Barazandeh », in Modèle:Dr A. Montazer-ôl-Ghaem (Dir.), Encyclopédie Takhtefoulad, vol. I, Ispahan, S.F.T.Sh. Esfahan, 2010, (IBSN : 9786001320194), Modèle:P..
  3. M. Pejvak, « Connaître les artistes d’Esfahan », in Navid-é Esfahan, Modèle:N°, 01/01/1994, Modèle:P..
  4. Abdolhossein Sepanta, « Se souvenir d’un musicien », in Revue Wahid, Modèle:7e, Modèle:N°,
  5. Manootchehr Ghodssi, Dolat-é Didar, Esfahan, Atropat, 1998.
  6. Hossein Nikoo-Nejad, Visage des incandescences du pays de Zendeh-Rood, Esfahan, Mashaal, 1992.
  7. Mohammad Ali Eslami, Shahram Sanei, Zahra Gharavi (dir.), Centenaire de la fondation de Beheshtain, Esfahan, Ministère de l’Éducation nationale (section d’Esfahan), 2000, Modèle:P..
  8. Manootchehr Cheikh-Saraf, La biographie d’Abdolhossein Barazandeh : Compositeur et musicien renommé d’Esfahan, Esfahan, Khaneh Moosighi, 2009.
  9. Revue Etela’at-Haftegi, Modèle:N°, 24/01/1352 (03/04/1973), Modèle:P..
  10. Ala Idjadi, Douze opus pour tar et seh-tar du maître Abdolhossein Barazandeh, Farhoomand, 2010, 40 p. www.vista.ir/book/844995.
  11. « Se souvenir du maître Abdolhossein Barazandeh », in www.noormags.ir/view/fa/articlepage
  12. « Abdolhossein Barazandeh – Centre de la musique d’IRIB », www.music.irib.ir/Artist/24898
  13. www.neyestane.com/.../index.php
  14. www.iranianclassicmusic.ir
  15. 'abdolhossein barazandeh' MP3s - RadioJavan.com 208.85.241.139/mp3s/browse/tag/abdolhossein+barazandeh
  16. RadioJavan.com https://3radiojavan.com/mp3s/browse/tag/abdolhossein+barazandeh

Voir aussi

Modèle:…

Liens internes

Liste de compositeurs iraniens

Liens externes

  1. www.parvizshahbazi.com/ganj.../musicvideo.php?vid... Vocal: ALireza Eftekhari. CD: Karevan. Music: Abdolhossein Barazandeh. دیدی آخر دل ما را شکستی. رفتی و رشته الفت گسستی. دیده دریا... Abdolhossein Barazandeh | iNavar inavar.com/artists/artist/abdolhossein-barazandeh
  2. Moein - 'Atashe Del' MP3 - RadioJavan.com
  3. Vocal: Alireza Eftekhari CD: Karevan Music: Abdolhossein Barazandeh Sa'adi Qazal # 268 ای ساربان آهسته رو کآرام جانم می‌ر... Posted 2 year ago by GanjeHozou. Detail for Delshekasteh - CREST Journals www.crestjournals.com/Delshekasteh
  4. https://www.radiojavan.com/mp3s/browse/tag/abdolhossein+barazandeh
  5. http://barf-music.com/music/abdolhossein-barazandeh/
  6. http://www.manoto.cf/mp3/?name=abdolhossein+barazandeh
  7. http://inavar.com/artists/artist/abdolhossein-barazandeh
  8. http://shahnavazan.com/category/Abdolhosein-Barazandeh-%D8%B9%D8%A8%D8%AF%D8%A7%D9%84%D8%AD%D8%B3%DB%8C%D9%86-%D8%A8%D8%B1%D8%A7%D8%B2%D9%86%D8%AF%D9%87/
  9. http://oujdaportail.com/mp3/search/video/11/Karevan.html


Modèle:Portail