Abou Debeing

De Deletionpedia.org
Aller à : navigation, rechercher

Modèle:Suppression Modèle:À wikifier Modèle:Infobox Musique (artiste)

Abou Debeing de son vrai nom Abou Kevin Kamara est un rappeur et chanteur, français d'origine ivoirienne, né le Modèle:Date à l'hôpital Boucicaut dans le [[15e arrondissement de Paris|Modèle:15e arrondissement de Paris]][1].

Membre fondateur de l'Institut avec Dr Beriz, il sort, sous le label Wati B, son premier album "Debeinguerie" le 17 février 2017, qui se vend à plusieurs milliers d'exemplaires[2].

Il prévoit la sortie de son second projet solo, pour 2019 sous son propre label Fulguprod.

Biographie

Modèle:... Modèle:Référence nécessaire Abou Debeing est né le 19 avril 1989, à l'hôpital Boucicaut du Modèle:15e arrondissement de Paris, de deux parents ivoiriens.

Son nom de scène, Debeing provient donc de l’argo ivoirien. En effet le mot « Being » signifie c’est la France, par voix de conséquence, « Debeing » c’est de la France. Surnommé très jeune comme cela par ses amis d'enfance, il garda ce surnom et s'en inspira même pour le nom de son premier album solo : Debeinguerie, qui est la contraction de Debeing et dinguerie[1].

Carrière musicale

Abou Debeing commence à rapper vers l'âge de 16 ans et son début de carrière est essentiellement constitué de freestyle.

En 2010, il se fait repérer et signe dans le label Wati B, en pleine ascension avec les succès de la Sexion D'Assaut et DRY.

Avec Dr Beriz, L'Insolent, Dadif Le H de Guerre, John Kafé et L.A.S, ils forment le groupe : L'institut. Le groupe dévoile plusieurs freestyles et clips. Ils publient leur premier album en 2013 qui s'intitule : Équipe De Nuit. On y retrouve le tube avec la Sexion D'Assaut : Ville Fantôme mais aussi les titres Pas de chances et Nuit Blanches dévoilés auparavant[3].

En 2014, malgré des débuts intéressants, le groupe se dissout pour se concentrer davantage sur leurs projets solos.

Abou commence sa carrière solo en divulguant des freestyles et des remix avant de dévoiler son premier single Adios avec Black M. Par la suite, il sort le son Tacatwa, qui est un hommage à la ville de Paris, et est un véritable hymne à la gloire de la capitale. Devenu incontournable dans le vestiaire parisien, elle est relayée par Matuidi, Rabiot ou encore Serge Aurier, avec qui il est ami[4]. Le clip dépassé les deux millions de vus sur la plateforme YouTube[5].

Durant tout l'été 2016, il envoie plusieurs hits figurant dans l'album Debeinguerie comme "Sorry"[6] (en featuring avec Aya Nakamura), "Player"[7] (en featuring avec Lartiste) , "Dansa" (en featuring avec H Cue) , "Rien Dans Les Poches", "Mi Amor" et d'autre n'y paraissant pas tels que "C'est Comment ?" "Tout Est Permis" ou encore "Je Te Vois"[8] (en featuring avec Still Fresh) .

Par la suite, pour promouvoir la sortie de son album, il divulgue son single avec KeBlack, alors en pleine expansion avec son titre Bazardée, qui s'intitule "Etoile Filante"[9]. Juste avant la sortie de celui-ci, Abou révèle les titres 6 et 18 de son album, présentant un Debeing plus "love" dans "Boom"[10]Modèle:,[11] et plus rap dans "Guerre"[12]. Après une semaine d'exploitation, le projet s'écoule à 1 470 exemplaires tous formats confondus dont 243 en digital, 415 en physique et 812 copies vendues en streaming[13]Modèle:,[14]Modèle:,[15]. Le 14 mars, il dévoile en featuring avec Dadju, son clip "Tombé Sur Elle"[16] qui sera certifié single d'or et dépasse les 20 millions de vus sur TouTube[17]. Dans le même temps, il prend part à la tournée nationale de Black M en première partie de "l'Eternel BigBlack Tour"[18].

En mai 2017, il quitte, comme Maitre Gims et Dadju le label Wati B et collabore entre juin 2017 et juillet 2018 avec la société de production TuneCore avant de signer le 22 aout 2018 chez Universal Music et le label Polydor[19], puis il crée durant l'automne 2018, son propre label FulguProd[20]. Durant ces deux années de transitions il sort malgré tout plusieurs singles.

Il collabore avec de nombreux artistes tels que Sexion D'Assaut, Dadju, Black M, Naza, Aya Nakamura ou encore KeBlack et Lartiste.

Discographie

Albums

Avec L'institut

2013 : Équipe de Nuit

En Solo

  • 2017 : Debeinguerie
  • 2019 : Street Love

Titres

Avec L'institut

Modèle:Début de colonnes

  • 2011 : Dans la matrice (Feat. Abou Tall)
  • 2012 : Buisness
  • 2012 : Parigos
  • 2012 : Feeling
  • 2013 : Pas de chance
  • 2013 : Minuit pile
  • 2013 : Résurrection
  • 2013 : Gauche/Droite (feat. Dadju)
  • 2013 : Laisse-les parler de nous
  • 2013 : Différent (feat. The Shin Sekaï)
  • 2013 : Nuit blanche
  • 2013 : Ville fantôme (feat. Sexion D'Assaut)
  • 2013 : Boule noire

Modèle:Fin de colonnes

En Solo

Modèle:Début de colonnes

  • 2014 : Zulu
  • 2014 : Y'a rien à faire (remix)
  • 2014 : A capella
  • 2015 : Vérité générale
  • 2015 : Adios (feat. Black M)
  • 2015 : Babié
  • 2015 : Bye bye (feat. Dadju & S.Pri Noir)
  • 2015 : Tacatwa
  • 2016 : Sorry (feat. Aya Nakamura)
  • 2016 : C'est comment ?
  • 2016 : Mi amor
  • 2016 : Je te vois (feat. Still Fresh)
  • 2016 : Tout est permis
  • 2016 : Player (feat. Lartiste)
  • 2016 : Dansa (feat. H-Cue)
  • 2016 : Rien dans les poches
  • 2017 : Étoile filante (feat. KeBlack)
  • 2017 : Boom
  • 2017 : Guerre
  • 2017 : Tombé sur elle (feat. Dadju) Modèle:Certification
  • 2017 : 100 mille a l'heure (feat. Dj Kerby)
  • 2017 : La danse de Paname
  • 2017 : C'est pas bon (feat. Dadju) Modèle:Certification
  • 2017 : Répondeur
  • 2017 : Obligé (feat. Naza)
  • 2018 : Griffon d'Or
  • 2018 : Un jour de moins
  • 2018 : La force
  • 2018 : Mes défauts (feat. Imen Es)
  • 2018 : Ce soir tribunal
  • 2018 : Mercé
  • 2019 : Petit de la Tess
  • 2019 : Qu'Une VieModèle:Fin de colonnes

Notes et références

Modèle:Portail