Action/2015

De Deletionpedia.org
Aller à : navigation, rechercher

Modèle:Suppression

Modèle:À wikifier

Modèle:Pub Modèle:CdV action/2015 était une coalition de plus de Modèle:Nombre et réseaux dans plus de 150 pays à travers le monde[1], réunis en 2015 dans la lutte contre le changement climatique, la pauvreté et les inégalités.

Tout au long de l’année 2015, cette coalition a engagé et mobilisé le public autour des moments de prise de décision pour appeler les dirigeants à s’engager envers des objectifs et des accords lors de deux conférences de l’ONU : Nations unies à New York en septembre 2015 et la Conférence sur le climat à Paris en décembre 2015. Au cours de l’année, des millions de militants se sont réunis pour assurer que les dirigeants du monde sentent la pression pour saisir l’opportunité de lutter contre la pauvreté, inégalités et changements climatiquesModèle:Refnec.

Avec 31 millions d’actions menées dans 157 pays[1], représenté un mouvement mondial de masse en faveur du changement. Il s’agit du plus important mouvement de ce type.

La coalition action/2015 s’est réunie autour de moments clés tout au long de l’année[2] :

  • Lancement de campagne d’action/2015
  • Journée internationale de la femme
  • Jour de la Terre 2015
  • Mobilisations de mai
  • G7
  • Financement du développement
  • Journée internationale de la jeunesse
  • Assemblée générale des Nations unies
  • Conférence de l’ONU sur le changement climatique

Moments importants de la campagne

Lancement de campagne d’action/2015

La campagne d’action/2015 s’est lancée le 15 janvier 2015 dans plus de 60 pays à travers le globe[3]. 32 personnalités telles que Malala Yousafzai, Desmond Tutu, Shakira, Bill Gates et Matt Damon se sont unis à l’appel à l’action[4], en ajoutant leur noms à une lettre ouverte aux dirigeants du monde.

Tout autour du monde, le public est descendu dans les rues pour des rallyes, manifestations et activités de mobilisation pour demander à ce que leurs dirigeants passent à l’action - y compris au Liberia, la République de Maurice, la Belgique, le Salvador, la Barbade et de nombreux autres pays[5].

Journée internationale de la femme

À l’occasion de la Journée internationale de la femme, le 8 mars 2015, des militants se sont réunis pour appeler les dirigeants mondiaux à conclure des accords pour transformer la vie des femmes et des filles autour du monde, et souligner que les sommets des Nations unies sur les changements climatiques et sur les objectifs de développement durable pouvaient s’avérer être les négociations les plus importantes de l’histoire des femmesModèle:Refnec.

Tout autour du monde, comme au Bangladesh et en Égypte, les militants se sont réunis pour appeler les dirigeants mondiaux à conclure des accords pour faire respecter les droits des femmes.

Jour de la Terre 2015

Le 18 avril 2015, les ministres des finances du monde entier se sont réunis à Washington pour participer à la réunion annuelle de printemps de la banque mondiale. Action/2015 s’est uni avec l'événement du Jour de la Terre 2015 du Global Citizen, pendant lequel Modèle:Nombre se sont rassemblées sur le National Mall à Washington, avec plus de deux millions de personnes qui ont suivi l'événement en ligne[6].

Mobilisation de mai

En mai, plus de 22 millions de personnes sont descendues dans les rues dans plus de 150 pays au travers de 14 journées de mobilisation thématiques.

Quelques-uns des moments clés: le Bangladesh qui a organisé plus de Modèle:Nombre; le Mali où 5 millions de personnes ont été contactées par messages téléphoniques, grâce à un partenariat avec Orange[7] ; la campagne intitulée « La pauvreté est sexiste » où plus de 37 000 photos de #Strengthie prises dans plus de 100 pays ont été téléchargées, notamment celles de Malala Yousafzai, Beyonce and Shonda Rhimes [8]; et la journée d’action de HelpAge International qui a été soutenue par Desmond Tutu[9].

G7

Les 7 et 8 juin, les dirigeants des sept pays les plus riches (le G7) de la planète se sont réunis en Allemagne pour discuter des questions urgentes pour la terre. Action/2015 a participé au concert gratuit contre la pauvreté ‘United Against Poverty’ surla Königsplatz de Munich. De nombreux orateurs, musiciens, activistes et célébrités, tels que Usher, Afrojack et Ellen Johnson Sirleaf ont participé à l’événement pour réclamer un renforcement du rôle moteur des dirigeants du G7 dans la lutte contre la pauvreté, les inégalités et le changement climatique.

Financement du développement

En juillet 2015, les miltants d’action/2015 de 90 pays ont appelé leurs dirigeants dans le monde entier à lutter contre les injustices fiscales, à accorder la priorité aux pauvres et à tenir leurs promesses en matière d’aides et de dépenses publiques lors de la troisième Conférence pour le financement du développement qui s’est tenue à Addis-Abeba en Éthiopie.

Journée internationale de la jeunesse

Le 12 août 2015, lors de la Journée internationale de la jeunesse, Modèle:Refnec. Sous la bannière “Pouvoir des Jeunes. C’est à nous de jouer”, les jeunes militants d’action/2015 ont organisé plus de 100 événements dans 80 pays, au travers desquels Modèle:Nombre sont descendus dans les rues, ont organisés des ateliers et se sont réunis avec les représentants de leurs gouvernements[10].

action/1D

Avant les sommets internationaux, le groupe musical One Direction a ajouté sa voix à la campagne action/2015 en appelant leurs fans à faire entendre leur voix sur les questions de la pauvreté et des inégalités en soumettant des vidéos et des photos sur leur site Internet. Plus de Modèle:Unité de 172 pays ont répondu à leur appel[11].

La participation de One Direction dans la campagne a généré un intérêt significatif, avec plus de Modèle:Unité du hashtag #action1D sur Twitter[12] et le soutien de Hilary Clinton[13].

Fichier:2015 campaigners on Millennium Bridge, London.jpg
Action / 2015 supporters sur le Millennium Bridge , Londres en septembre ici à 2015

Assemblée générale des Nations unies

Le 24 septembre 2015, la veille avant que les Objectifs mondiaux pour le développement durable soient adoptés lors de la soixante-dixième session de l'Assemblée générale des Nations unies, le mouvement d’action/2015 est descendu dans les rues de 105 pays autour du monde.

Plus de Modèle:Nombre ont participé à ces événements - comme au Millennium Bridge à Londres, à Purana Qila à New Delhi, sur la place Largo da Batata à Sao Paulo, et devant les bâtiments des Nations unies à New York City.

Au travers d’action/2015, de diverses communautés et secteurs - du développement international au climat et droits de l’homme - ont travaillé ensemble pour souligner que les problèmes fondamentaux de notre époque - la pauvreté, les inégalités et le changement climatique - sont liés les uns aux autres. Lutter contre les changements climatiques et mettre fin à la pauvreté et aux inégalités représentent deux aspects de la même question.

Dans son discours face au Sommet spécial des Nations unies, le chef de Amnesty International s’est exprimé au nom de la société civile et a dit: “Des milliers de personnes ont manifesté la nuit dernière pour les Objectifs du développement durable pour illuminer le chemin. Ils ont demandé un leadership authentique de votre part, un leadership avec intégrité, un leadership qui vient du cœur. Je sais que vous pouvez agir à la hauteur de leurs espérances.”[14]

Fichier:Global Climate March in Kampala Uganda November 2015.jpg
action/2015 supporters à Kampala , en Ouganda mars Pendant le Modèle:Lang le 29 novembre ici à 2015

Conférence de l’ONU sur le changement climatique

Les 28 et 29 novembre 2015, au moment où les gouvernements de plus de 190 pays s’apprêtaient à négocier un accord ambitieux contre le changement climatique lors de la COP21 à Paris, le mouvement action/2015 s’est joint à des milliers d’autres à travers le monde pour la Marche Mondiale pour le climat. Avec plus de Modèle:Nombre descendues dans la rue pour participer au plus 2 300 événements qui ont été organisés dans 175 pays à travers le monde, la Marche mondiale pour le climat est devenue officiellement la plus grande marche de tous les temps[15].

Les moments forts de cette mobilisation incluent Melbourne où 60 000 ont manifesté [16], l’Inde où plus de Modèle:Nombre sont descendues dans la rue afin de sensibiliser aux effets dangereux du changement climatique[17], Londres où plus de Modèle:Nombre ont lancé un appel pour le Climate, la Justice et l’emploi; le Chile avec Modèle:Nombre dans les rues et le Malawi où Modèle:Nombre ont manifesté.

En Ouganda, action/2015 état l’un des organisateurs de la Marche pour le climat à Kampala, où ils ont fait écho à l’appel à l’action en faveur du climat lancé par le Pape François qui se trouvait dans le pays dans le cadre de son premier voyage en Afrique.

Références

Modèle:Traduction/Référence Modèle:Reflist

Liens externes

Modèle:Portail
  1. 1,0 et 1,1 Modèle:Lien web
  2. Modèle:Lien web
  3. Modèle:Lien web
  4. Modèle:Lien web
  5. Modèle:Lien web
  6. Modèle:Lien web
  7. Modèle:Lien web
  8. Modèle:Lien web
  9. Modèle:Lien web
  10. Modèle:Lien web
  11. Modèle:Lien web
  12. Modèle:Lien web
  13. Modèle:Lien web
  14. Modèle:Lien web
  15. Modèle:Lien web
  16. Modèle:Lien web
  17. Modèle:Lien web