Aenarion

De Deletionpedia.org
Aller à : navigation, rechercher

Modèle:Suppression Dans le monde fictif de Warhammer, Aenarion le Défenseur fut le premier Roi Phénix des Hauts Elfes

Calendrier Elfique : 1 à 80 (CI -4920 à -4500]

À la suite de l’effondrement des portails des slann le royaume d’Ulthuan fut envahi par les forces maléfiques du Chaos. Ce fut un âge sombre pour les elfes qui n’eurent d’autre recours que la fuite devant les cohortes démoniaques. C’est de cette époque terrible que sortit Aenarion, le plus grand de tous les héros elfes : champion maudit, dieu déchu, le plus puissant guerrier d’une ère de conflits incessants. Le mieux aimé des Rois Phénix d’Ulthuan, le seul champion haut elfe dont le nom est célébré même dans les sombres terres de Naggaroth.

Lors de l’invasion du Chaos, il combattit avec courage mais conscient de l’impuissance des elfes face à la puissance des ténèbres, il traversa sa terre dévastée jusqu’au temple d’Asuryan, déterminé à invoquer l’aide de son dieu. Il offrit sa vie en sacrifice au Dieu Phénix et traversa la flamme éternelle en échange de la survie de son peuple. Au lieu de périr dans le brasier, il en ressortit touché par le dieu, transfiguré.

Désormais le pouvoir d’Asuryan coulait dans les veines d’Aenarion. Il terrassa Morkar le général du Chaos et massacra ses ennemis qui osaient assiéger le temple. Il rallia alors la terre de Caledor, où il rencontra Caledor le dompteur de dragons. Les prêtres de Vaul lui forgèrent une armure ainsi qu’un grand nombre d’épées et d’armures pour son armée. Désormais, chevauchant Indraugnir l’aîné des dragons, il menait ses troupes à la victoire dans chaque bataille.

Malgré de nombreuses victoires et des efforts héroïques, les elfes menaient une guerre perdue d’avance. À la suite de la mort d’Astarielle la Reine Eternelle, ainsi que de la disparition de ses enfants Yvraine et Morellion il fut pris d’une rage incendiaire et d’une fureur sans limites. Il chevaucha son dragon jusqu’à l’Ile Blafarde où fichée dans le grand autel noir de Khaine reposait Faiseur de Veuves l’arme du dieu.

Il retourna alors au combat et alors, marqué par deux des plus grands dieux elfes, nul ne pouvait lui résister. Les serviteurs d’Aenarion devinrent cruels et sans pitié. Aenarion fonda son propre royaume au Nord d’Ulthuan sur les terres désolées de Nagarythe. Là, il se remaria avec la mystérieuse prophétesse Morathi qu’il avait sauvée des adorateurs de Slaanesh. De cette union naquit Malékith.

Caledor comprit que les elfes étaient condamnés. Il convoqua les plus grands mages et ils se réunirent sur l’Île des morts pour créer un vortex cosmique qui drainerait la magie des portails. Ils commencèrent leurs incantations mais les serviteurs du Chaos eurent vent de ce qui se tramait et ils décidèrent d’interrompre le rituel. Aenarion, n’eut pas le choix. Il rassembla ses forces et vint défendre l’Île des morts.

La bataille fut terrible et au centre du champ de bataille, Aenarion fit face à quatre Démons Majeurs du Chaos. Il fut victorieux mais Indraugnir et lui-même furent mortellement blessés. Indraugnir porta le Roi Phénix mourant jusqu’à l’Ile Blafarde. Pendant ce temps le rituel des mages elfes prit effet, bien que partiellement. La magie se retira du monde mais le prix en fut terrible, les sorciers eux-mêmes furent piégés à l’intérieur.

Aenarion enfonça l’épée dans la pierre. Puis, il s’allongea au côté de sa monture et y reposa pour toujours. Avec lui s’éteignit le premier âge du monde.

Liens internes

Modèle:Palette Warhammer Modèle:Portail