Aide humanitaire accordée par les Émirats arabes unis

De Deletionpedia.org
Aller à : navigation, rechercher

Modèle:Suppression Modèle:Orphelin Modèle:Travail inédit Modèle:À wikifier Modèle:Pub Les Émirats arabes unis accordent une certaine importance aux aides humanitaires. Ils comptent parmi les pays les plus actifs dans le travail humanitaire, que ce soit dans les pays arabo-musulmans, ou dans le reste du monde [1] . Les Émirats arabes unis agissent pour aider les populations en situation de crise sociale, de guerre, quelles que soient leurs origines, religions, races ou cultures. Ce pays est devenu ainsi le leader quant aux aides humanitaires offertes, comparées à son PIB (2014).
En effet, en 2014, le taux des aides humanitaires a été estimé à 4,89 milliards de dollars, dont ont bénéficié quelque 71 pays à travers le monde. Ces actions humanitaires que mènent les Émirats arabes unis ne datent pas d'hier. C'est un principe sur lequel se base la politique externe du pays depuis l'époque de feu Sheikh Zayed Ben Soltan Al Nahyan, le fondateur du pays, et qui a évolué avec Sheikh Khalifa Ben Zayed Al Nahyan.
Pour cette raison, les Émirats arabes unis comptent plusieurs associations et organisations œuvrant pour la bonne gestion des actions humanitaires lancées par le pays. Parmi lesquelles, on peut citer l'association Zayed pour les œuvres humanitaires, l'association Khalifa Ben Zayed Al Nahyan pour les œuvres humanitaires, l'organisation humanitaire Al Maktoum, le fond Abu Dhabi pour développement… etc. Et ce, en addition aux dons généreux du président du pays, Sheikh Khalifa Ben zayed Al Nahyan, ainsi que le vice-président Sheikh Mohammad Ben Rached Al Maktoum et Sheikh Mohamad Ben Zayed Al Nahyan.

Les Émirats arabes unis en première place sur le plan mondial

En 2014, ce sont les Émirats Arabes Unis qui ont notifié le rapport aides publiques au développement/revenu national brut le plus élevé. Le pays a alloué quelque 4,89 milliards de dollars, soit 1.17% du revenu national brut.
Selon le Comité d'organisation affilié à l'organisation pour la coopération économique et le développement, les Émirats arabes unis ont été classés les premiers, à l'échelle mondiale, en tant que donateurs d'aides publiques au développement, et ce, pour la seconde année consécutive.
Selon le gouvernement Emirati, "l'État fournit ces efforts inconditionnellement et n'attend aucun intérêt en revanche. Son seul souci est d'établir paix et stabilité dans les autres pays".
La Suède est arrivée en seconde place après les Émirats, assurant ainsi un rapport APD/RNB de 1.10%. Le Luxembourg en Modèle:3e place avec un pourcentage de 1.07%, et la Norvège en Modèle:4e place avec 0.99%. Les Émirats arabes unis en première place sur le plan mondial [2].
En 2013, les Émirats arabes unis ont également obtenus la première place [3], avec un rapport APD/RNB très élevé. En effet, le taux des aides publiques au développement, ainsi que l'aide humanitaire ont été estimés à 5,2 milliards de dollars. Ces dons ont contribué au renforcement de la position des Émirats arabes unis dans le domaine du travail humanitaire. Ainsi, en juillet 2014, l'Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE) a annoncé officiellement que les E.A.U. sont devenues membres de la commission d'aide au développement. L'adhésion du pays à l'O.C.D.E. a donné une nouvelle dimension aux Émirats arabes unis, tant au niveau régional que mondial, qui contribue à aider les pays en développement, ainsi que les sociétés pauvres, et celles atteintes de crises économiques ou humanitaires [4] .

Les aides humanitaires aux pays

Selon un rapport publié par le ministère des affaires étrangères en 2014, durant ces six dernières années, les Émirats arabes unis ont offert des aides humanitaires aux réfugiés dans 71 pays autour du monde. Quelque 2,6 milliards et 858 millions de dirhams ont été investis dans des campagnes de lutte contre la poliomyélite dans des pays pauvres, ainsi que la réalisation de plusieurs projets d'alimentation en eau potable et d'assainissement.
Les Émirats arabes unis ont également soutenu les efforts de la communauté internationale avec un montant de 8,9 milliards de dirhams, afin d'éradiquer la pauvreté dans le monde.
En outre, les initiatives communautaires du Sheikh Mohammed Ben Rached Al Maktoum, vice-président des EAU, afin de fournir des habits à un million d'enfants défavorisés autour du monde, ont dépassé les objectifs. Quelque 2,5 millions d'enfants, issus de 51 pays d'Afrique, d'Asie et d'Amérique du Sud, ont bénéficié de ces initiatives.
La campagne d'alimentation en eau potable, lancée par les Émirats arabes unis, a également réalisé un succès singulier. Le pays a investi 140 dirhams afin de faire bénéficier 5,6 millions de personnes de l'eau potable.
Le 12 octobre 2014, les Émirats arabes unis ont contribué avec une somme de 200 millions de dollars, lors de la première édition de la conférence internationale du Caire, pour la reconstruction de la bande de Gaza en Palestine.
De même, Sheikha Fatima Bent Moubarak, présidente de l'union générale des femmes aux EAU, a alloué une subvention de 60 millions de livres pour l'hôpital "Great Ormond Street" à Londres, afin d'aider à construire le premier centre de recherche sur les maladies rares chez les enfants.
Le pays a également contribué, avec une somme de 18.3 millions de dirhams, à la campagne lancée par les nations unies, pour la lutte contre le virus Ebola dans les pays africains touchés par cette maladie.
Par ailleurs, le total des prêts et des subventions accordé par le Fond d'Abu Dhabi pour le développement, vers la fin du premier semestre de l'année 2013, a été estimé à 58,4 milliards de dirhams. Cette somme a été offerte afin de financer 349 projets dans quelques 62 pays dans la région du Moyen-Orient, de l'Afrique du nord et de l'est, de l'Asie du sud et l'Asie centrale, ainsi que plusieurs autres pays.
Durant les trois dernières années, le pays a lancé plusieurs initiatives et projets humanitaires, dont ont bénéficié plusieurs pays voisins. Parmi les initiatives lancées par les EAU, nous pouvons citer le projet Emirati d'aide au Pakistan, lancé par Sheikh Khalifa Ben Zayed Al Nahyan, président des EAU, et qui a coûté plus de 113 millions de dollars, ainsi que le projet de soutien aux efforts internationaux afin d'éradiquer le poliomyélite, auquel Sheikh Mohammad Ben Zayed Al Nahyan, prince hériter d'Abu Dhabi, a contribué avec quelque 120 millions de dollars, et qui est censé être achevé vers l'année 2018. Les EAU ont également lancé plusieurs projets afin d'aider le peuple yéménite, Palestinien et Afghan [4]

Les organismes et associations de bienfaisance aux Émirats arabes unis

Les Émirats arabes unis comptent quelque trente associations de bienfaisance, ainsi que des organismes gouvernementaux chargés de la mise en œuvre et la gestion de l'aide au développement.

Fondation Khalifa Ben Zayed Al Nahyan pour les œuvres humanitaires

Créée en 2007, cette fondation a pour objectif d'aider les personnes pauvres, de soutenir les étudiants, d'offrir des services sociaux et culturels. La fondation fournit également les aides aux victimes de catastrophes naturelles et de conflits. Elle soutient les centres sociaux et familiaux, ainsi que les organismes de formation professionnelle, et les centres d'accueil pour les personnes âgées. La fondation Khalifa Ben Zayed Al Nahyan pour les œuvres humanitaires, a financé plusieurs projets dans trente-cinq pays dans le monde.

Le fonds Abu Dhabi pour le développement

Une institution indépendante appartenant au gouvernement d'Abu Dhabi, créée en 1971 par feu Sheikh Zayed Ben Soltan Al Nahyan. Le fond vise à donner des prêts afin de financer de nouveaux projets dans les pays en voie de développement. Depuis sa création, le fond a offert des prêts dont la valeur est estimée à 13 milliards de dirhams, et qui ont financé quelque 207 projets dans 53 pays dans le monde. Le fonds veille également à la gestion des prêts et donations offertes par le gouvernement d'Abu Dhabi.

L'Autorité du Croissant Rouge des Émirats arabes unis

En 1986, et trois ans après sa création, cette autorité a gagné la reconnaissance internationale en tant que membre Modèle:N°, de la Fédération internationale de la Croix rouge et du Croissant rouge. L'Autorité du Croissant rouge est considérée comme la principale organisation indépendante de secours aux Émirats. Cet organisme représente les Émirats arabes unis dans le monde et joue un rôle crucial dans le travail humanitaire dans les différents pays. L'Autorité du Croissant rouge des Émirats arabes unis a soutenu plusieurs projets dans plus de 100 pays depuis sa création.

La Fondation Mohammad Ben Rached Al Maktoum pour les œuvres caritatives et humanitaires

Créée en 1997, cette fondation a pour objectif de venir en aide aux personnes nécessiteuses, sur le plan national et international. La fondation a contribué à la construction des hôpitaux, des écoles, et des mosquées ainsi qu'au forage de puits. Elle intervient également dans les cas de catastrophes naturelles ou artificielles. Cet organisme œuvre dans plusieurs pays, à savoir l'Irak, la Palestine, le Soudan, le Yémen, le Kosovo ainsi que bien d'autres.

L'organisation caritative Al Maktoum

Créée en 1997, cette organisation a progressivement étendu ses activités pour inclure plus de 60 pays dans le monde. Elle vise à améliorer les conditions sociales et économiques, ainsi que le niveau de santé et d'éducation dans les pays. Pour cette raison, l'organisation a construit plusieurs centres de santé, ainsi que des centres culturels, des écoles, des orphelinats. Elle a également participé à de nombreuses missions de secours dans des pays dont les peuples ont été touchés par des crises de guerres ou des catastrophes naturelles.

La fondation Zayed Ben Soultan Al Nahyan pour les œuvres caritatives et humanitaires

Créée en 1992, cette fondation alloue des bourses et organise des missions. Elle soutient également les domaines de l'écriture, la traduction et l'édition. La fondation fournit des aides aux hôpitaux, aux centres de réadaptation, aux centres de premiers soins, aux orphelinats, ainsi qu'aux centres d'accueil des personnes âgées. En outre, elle vient en aide aux victimes de catastrophes naturelles ou de guerre. Depuis sa création, la fondation a financé plusieurs projets dans les 4 coins du monde.

La fondation humanitaire et scientifique Soltan Ben khalifa Al Nahyan

L'objectif derrière la création de cette fondation en 2010, était de mener des recherches scientifiques et de lancer des activités, des conférences, des études, ainsi que d'attribuer des prix et de mener des campagnes de sensibilisation dans le domaine scientifique. En outre la fondation organise plusieurs événements pour servir la communauté et soutenir le progrès scientifique et humanitaire.

L'Hôpital international humanitaire mobile des Émirats arabes unis

Crée en 2009, cet hôpital a pour but de fournir des services médicaux spécialisés gratuitement aux personnes nécessiteuses, aux Émirats arabes unis et dans le monde entier. L'hôpital prend en charge les enfants, les femmes ainsi que les personnes âgées. Il est soutenu financièrement par l'autorité du croissant rouge, et les organismes gouvernementaux Emiratis.

Dubaï Cares

La fondation "Dubaï Cares" a été créée en 2007. Son rôle est de faciliter l'accès à l'enseignement primaire dans les pays en voie de développement, ainsi que d'améliorer l'infrastructure, les services de santé, la nutrition, et de fournir des services d'approvisionnement en eau et d'assainissement. "Dubaï Cares" a réussi, en collaboration avec des organisations internationales, à venir en aide à plus de 4 millions d'enfants en Bosnie, en Palestine, au Bengladesh, aux Comores, au Tchad et en Mauritanie.

L'association caritative Sharjah

Depuis sa création en 1982, cette association soutient des projets dans différents pays du monde, afin d'aider les étudiants, les orphelins, et les familles nécessiteuses. Elle a contribué à la construction d'écoles, de cliniques, de mosquées et au forage de puits partout dans le monde. L'association lance également plusieurs initiatives de rupture du jeûne collectif durant le mois du Ramadan, et offre des moutons aux familles pauvres durant la fête du sacrifice musulman. En outre, l'association intervient dans les cas de crise et de catastrophes naturelles.

Nour Dubaï

Cette association caritative, à but non lucratif, créée par la loi Modèle:N° de l'année 2010, émise par Son Altesse Sheikh Mohammad Ben Rached Al Maktoum, Vice-président premier ministre des EAU et souverain de Dubaï. Nour Dubaï œuvre, en collaboration avec des partenaires internationaux, pour éradiquer la cécité et la déficience visuelle, qui peuvent être traitées et prévenues. Cette association est internationale, et concentre ses activités dans les pays en voie de développement.

Le fonds Zayed Ben Mohammad pour la conservation des espèces

Les œuvres pour la conservation des espèces ont réellement commencé en 2009. Ce fonds a été créé à Abu Dhabi afin de fournir des subventions consacrées à la protection de certaines espèces vivantes dans le monde. Le fond est soutenu par les différents acteurs dans le domaine de la conservation des espèces vivantes.

Fondation Ahmed Ben Zayed Al Nahyan pour les œuvres humanitaires et caritatives

Cette fondation a été créée en 2010 dans le but de soutenir les communautés vulnérables, dans les pays en voie de développement, et ce, à travers la contribution à la création et la gestion des organismes de société civile, qui offrent des services de protection sociale. La fondation soutient les différents programmes qui œuvrent pour ladite cause, lance des campagnes de sensibilisation, soutient l'éducation et les services de santé, ainsi que les centres culturels et religieux.

La maison Sharjah de charité

Fondée en 1996 pour mener plusieurs activités de développement et de bienfaisance, au niveau national et international, telles que la prise en charge des orphelins, la construction et la maintenance des mosquées ainsi que le forage des puits. Cette maison œuvre en étroite collaboration avec les ambassades des EAU partout dans le monde, ainsi que les institutions donatrices Emiraties expertes. Le choix des pays est effectué à partir de plusieurs facteurs, tels que la stabilité des prix des matières premières nécessaires à la réalisation d'un projet.

L'association caritative de Dubaï

L'association caritative de Dubaï a été créée en 1994, en vertu d'un décret ministériel du ministère du travail et des Affaires sociales. L'association a financé plusieurs projets de construction de mosquées et d'écoles, ainsi que le forage de puits en Asie et en Afrique. Elle soutient également des activités religieuses, à savoir l'organisation des événements de rupture de jeûne collectif durant le Ramadan, ou la distribution de vêtement durant les fêtes, ainsi que des moutons durant la fête du sacrifice musulman.

La Fondation caritative Émirats Airlines

Cet organisme de bienfaisance à but non lucratif a été créé en 2003 sous le patronage du Sheikh Ahmed Ben Said Al Maktoum, président du conseil de l'administration et président exécutif du groupe Émirats et Émirats Airlines. La fondation œuvre pour l'amélioration de la qualité de vie des enfants pris au piège de la pauvreté extrême, et ce, en leur offrant de la nourriture, des médicaments, le logement et l'éducation. Le conseil d'administration de cette entité est composé de cadres supérieurs qui se portent volontaires pour effectuer les différentes activités de la fondation. Les programmes de cette dernière sont effectués principalement dans les destinations d'Emirats Airlines, dans le monde entier. Le personnel de cette compagnie se porte volontaire afin d'exécuter les différents projets et de veiller à leur gestion.

La ville internationale pour les services humanitaires

La ville a été constituée en 2007, afin de faciliter les efforts de secours et de venir en aide aux différentes organisations internationales, œuvrant dans ce domaine. Cette ville, qui se présente comme une organisation indépendante à but non lucratif, a été créée par le gouvernement de Dubaï. Elle offre l'opportunité aux différentes entreprises et sociétés de présenter leurs services lors des opérations humanitaires.

Les centres d'accueil des femmes et enfants

Plusieurs centres ont ouverts leurs portes à partir de 2008, sous l'égide juridique du Croissant rouge des EAU, et en collaboration avec le comité national de lutte contre la traite des êtres humains, ainsi que des organisations mondiales qui défendent la même cause. Ces centres offrent un abri temporaire et sécurisé pour les femmes et les enfants victimes de la traite des êtres humains, et de l'exploitation sexuelle, et ce dans les pays de l'Asie de l'est, l'Europe de l'Est, l'Afrique et le Moyen-Orient [5].

Les institutions gouvernementales chargées de la coordination de l'aide de l'EAU

Le ministère du développement et de la coopération internationale

Il a été fondé le 12 mars 2013. Sheikha Loubna Bent Khaled Kassmi a été nommée ministre. Ce ministère œuvre avec les différents donateurs Emiratis afin d'appuyer les efforts du pays dans le domaine des aides humanitaires, et pour lui permettre de se présenter en tant que l'un des plus importants pays donateurs. Le ministère siège à Abu Dhabi, et on peut trouver une annexe à Dubaï. Le ministère propose des politiques et des projets de développement, et œuvre pour la sensibilisation sur son rôle en tant que donateur international, ainsi que pour le renforcement des relations entre les EAU et les autres pays donateurs. Le ministère vise aussi la coopération avec des organisations mondiales, et veille sur l'évaluation de l'impact des programmes d'aides extérieurs du pays, et la coordination des efforts de secours et de l'aide étrangère avec les autorités locales et internationales. Le ministère représente également les Émirats arabes unis devant les institutions de développement régionales et internationales qui œuvrent dans le même sens [6].

L'office de coordination des aides humanitaires étrangères

C'est un bureau gouvernemental, considéré comme le premier de son genre dans le monde. Il a été fondé en 2009 afin d'appuyer les programmes d'aides internationaux aux Émirats arabes unis, et ce, à travers l'offre d'une consultation aux responsables au gouvernement, ainsi que les décideurs, au sujet des aides étrangères fournies par le pays, afin de garantir une meilleure gestion de ces œuvres. Pour parvenir à ces fins, l'office veille sur la coordination des programmes, à la réalisation des recherches et analyses essentielles à ce sujet, au développement permanent des politiques, ainsi qu'au renforcement des capacités individuelles afin d'éviter toute défaillance. L'office œuvre également pour faire la promotion des activités humanitaires que mènent les Émirats arabes unis et de mettre en évidence son rôle en tant que donateur principal dans le monde.

Notes et références

Modèle:Portail