Alexandre Legrand-Gossart

De Deletionpedia.org
Aller à : navigation, rechercher

Modèle:Sources secondaires Modèle:Suppression Modèle:Infobox Biographie2

Alexandre Antoine Legrand dit Legrand-Gossart (Mons, 6 septembre 1780 – Mons, 19 août 1845) est un négociant charbonnier belge.

Biographie

Il est le fils de Hubert Joseph Legrand et de Ursule Rouselle. Il s’est marié à Marie Caroline Gossart (1785- ?), de cette union naquirent[1] :

  • Victor Legrand (1808-1869)
  • Félix Legrand (1811- ?)
  • Pauline Legrand (1824-1893), épouse d’Hubert Dolez[2], jurisconsulte et homme politique belge.

Carrière professionnelle

Domaine économique

Alexandre Legrand-Gossart est réputé pour sa puissance dans le charbonnage[3] et notamment dans le transport du charbon, il est d’ailleurs un des importants actionnaires de la Société charbonnière de Navigation française et belge et du Charbonnage d’Hornu et Wasmes[4]. Il est également lié à d’autres industries, particulièrement par ses actions :

  • Aux Carrières Rombaux de Soignies où étaient produits des pierres de taille
  • Aux Haut Fourneaux, Forges et Fonderies de Hourpes-sur-Sambre où étaient fabriquées des portes d’écluses
  • À la Société des Embranchements du Canal de Charleroi
  • Aux Chemins de Fer du Haut et du Bas-Flénu

Domaine politique

  • 1827-1833 : Membre de la chambre du commerce de Mons
  • 1833-1841 : Vice-président de la chambre du commerce de Mons
  • 1841-1845 : Président de la Chambre du commerce de Mons[5]
  • À partir de 1836 : Echevin de Mons

Il est également présent dans le domaine de la presse, il a mainmise sur : L’industriel, Le Modérateur et la Gazette de Mons.

De 1830 à 1835, son principal rival est Augustin Honnorez, tant sur le plan économique que politique.

Bibliographie

  • Kurgan-Van Henteryck Ginette, Jaumain Serge, Montens Valérie, Puissant Jean et Heirwegh Jean-Jacques, Dictionnaire des patrons en Belgique. Les hommes, les entreprises, les réseaux, Bruxelles, De Boeck, 1996.

Références

Modèle:Portail