Glowee

De Deletionpedia.org
Aller à : navigation, rechercher

Modèle:Suppression Modèle:Orphelin Glowee est une entreprise de biotechnologie. C'est une start-up française ayant pour but l'utilisation des propriétés de la bioluminescence pour éclairer les villes et structures urbaines sans électricité ni pollution lumineuse. « Glowee » vient de l'anglais "to glow", ce qui signifie "incandescence, lumière" ou "luminescence". Le slogan de cette jeune entreprise est « Glowee, c'est la mer qui nous éclaire ».[1] En effet, la bioluminescence que Glowee exploite vient de gènes bioluminescents captés dans des entités aquatiques, des animaux ou des végétaux, de fonds marins plus ou moins profonds, tels que des calamars, méduses, vers luisants, algues...Ses [ceux de Glowee] scientifiques veulent exploiter les ressources que nous offrent la faune et la flore marines pour développer des bactéries non pathogènes et immunisées contre les maladies pour diffuser leur propre lumière (bioluminescente).

Histoire de Glowee

Glowee est créée en 2014.

Membres

Composée à ses débuts d'une équipe de 10 membres s'agrandissant, ayant à sa tête la cofondatrice de Glowee Sandra Rey. Les Modèle:Refsou.

Objectifs

L'objectif premier de Glowee est la production d'un éclairage par des moyens naturels sans nécessité de construction d'infrastructures polluantes ni utilisation d'électricité.[2]

Un objectif second est de Modèle:Qui faire réfléchir quant à notre façon de consommer (l'électricité) pour réduire peu à peu les effets de serre que les 19% de pollution lumineuse produisent.[3]

Un troisième objectif de longue portée serait l'apport de la lumière aux 1,2 milliards de personnes n'ayant pas accès à l'électricité.[3] La lumière bioluminescente n'est pas reliée à des fils électriques ou réseaux donc est exportable loin des villes, permettant son exploitation même dans les contrées reculées et/ou défavorisées.

Expériences

processus

A partir de constats faits sur le passé, comme le fait de découvrir que les poulpes, calamars et autres animaux marins émettent une lumière émanant d'eux-même, ou que des Américains utilisaiient des lucioles pour s'éclairer en les mettant dans des lanternes, Glowee veut exploiter ces propriétés sans éliminer lesdites créatures.

Tant que les créatures sont vivantes, leur lumière peut être produite. Deux barrières se posent devant l'utilisation directe des propriétés animales: le maintien en vie d'espèces vivant dans différentes conditions, et la mise en condition des entités pour qu'elles dégagent leur lumière, non permanente. Pour y remédier, Glowee extrait sans risque les séquences d'ADN responsables du phénomène et les introduit, les applique aux bactéries les plus communes de nos organismes, utilisées en laboratoires, que sont les bactéries de l'estomac appelées "E. Coli". [3]

développement

Au commencement, l'équipe était capable de produire quelques secondes de lumière, au bout d'un an, trois jours de lumière continue. Par expériences et recherches, Glowee comprend qu'on peut aussi contrôler l'allumage ou l'extinction des lumières ainsi produites. [3]

mise en place

•création de matière en parallèle de la matière initiale (animale ou végétale)

•division cellulaire rapide permettant la multiplication des nouvelles cellules productrices de bio-luminescence

•quand la source de lumière devient nulle puisque les organismes sont vivants, renvoi du "produit" pour recyclage total et envoi d'un nouveau en remplacement.

•la lumière peut être partie intégrante d'un objet, et non l'objet produire uniquement de la lumière. Exemple: les panneaux publicitaires des rues, croisés au quotidien émettent une pollution lumineuse qui serait moindre par le remplacement de l'électricité de ces panneaux par la bioluminescence produite. [4] Les éclairages publics ne sont pas visés en raison d'une luminosité a priori trop faible. [5]

•l'utilisation effective est l'injection de bactéries avec leurs nutriments dans des "coques" de résine organique, adhésives aux surfaces lisses, ayant pour propriétés l'émission de lumière ainsi créée la nuit, et l'invisibilité le jour.[6]

Distinctions[7]

  • Grand Prix de l'innovation de la Ville de Paris[8]Modèle:,[9]
  • Premier prix du concours Genopole[10]Modèle:,[11]
  • Prix de la construction durable[12]
  • Blue awards[13]
  • Elevator World Tour[14]
  • Cleantech Open[6]
  • Ambassadeur de la French Tech pour la COP21[15]

Partenaires[7]

  • Genopole
  • KIC InnoEnergy
  • ERDF
  • Plastic Omnium
  • 50partners
  • CEA
  • TWB/LISBP
  • French Tech
  • BpiFrance
  • Mairie de Paris

Publications et apparitions de Glowee

Modèle:Pertinence section Sandra Rey a présenté Glowee lors d'une conférence TED Institute intitulée "Pollution-free lights, powered by microbes", mis en ligne sur Youtube le 13 juillet 2016. [3]

Modèle:Pertinence détail. Glowee a été lauréate dans la catégorie "développement durable", montrée à TedX Paris le 5 juin 2015 [5]

Vidéo: Glowee a été présentée pour lever des fonds sur Wiseed.[7]

Reconnaissance lors de la présentation d'entrepreneurs français de moins de 35ans [16]

Le Point: 4 novembre 2016 [17]

Références

  1. Modèle:Lien web
  2. Modèle:Lien web
  3. 3,0, 3,1, 3,2, 3,3 et 3,4 Modèle:Vid Modèle:Lien web
  4. Modèle:Lien web
  5. 5,0 et 5,1 Modèle:Lien web
  6. 6,0 et 6,1 Modèle:Lien web
  7. 7,0, 7,1 et 7,2 Modèle:Lien web
  8. Modèle:Lien web
  9. Modèle:Lien web
  10. Modèle:Lien web
  11. Modèle:Lien web
  12. Modèle:Lien web
  13. Modèle:Lien web
  14. Modèle:Lien web
  15. Modèle:Lien web
  16. Modèle:Lien web
  17. Modèle:Lien web

Modèle:Portail