Historique des évolutions technologiques de l'accordéon

De Deletionpedia.org
Aller à : navigation, rechercher

Modèle:Suppression Modèle:Sources à lier

Date Lieu Inventeur Modèle Brevet ou invention Innovation ou caractéristiques
8 avril 1818 Autriche (Vienne) Anton Haeckl Physharmonica Brevet Clavier piano Soufflet à pédale - crée ensuite un modèle portable avec soufflet à main
1821 Allemagne Christian Friedrich Ludwig Buschmann Aura Invention Orgue à bouche Inspiré par la guimbarde. Sera rebaptisé HARMONICA.
1822 Allemagne Friedrich Buschmann Haendoline (éoline à main) Soufflet à main monté sur l'AURA; Bisonore et Diatonique
11 mai 1829 Autriche (Vienne) Cyrill Demian Accordion Brevet Soufflet à main, Accords, Bisonore, Diatonique. 5 touches le composent, chacune permet d'émettre un accord en tirant, un accord en poussant.
23 juin 1829 Angleterre Charles Wheatstone Symphonium Invention Soufflet à main, Unisonore. Rebaptisé Concertina en 1933, le brevet en sera déposé en 1844.
1830 France Marie-Candide Buffet Positionne l'accompagnement (accords) à la main gauche et le clavier mélodique à la main droite
1830 Russie Apparition de l'accordéon à la foire de Nijni - Novgorod
1831 France Pichenot Invention Installation d'une soupape d'air sur le modèle de Demian
1831 Isoart Suppression des accords de Demian - Méthode d'accordéon
1832 France (Paris) A. Reisner Suppression des accords de Demian
1834 Allemagne Modèle:Lien Konzertina Invention Soufflet à main, Bisonore, instrument purement mélodique imaginé après avoir rencontré Demian
1835 France La graphie "Accordéon" est attestée en France en lieu et place d' "Accordion"
1840 Russie (Tula) Modèle:Lien, Modèle:Lien Premiers ateliers russes
1841 France Louis Léon Douce Accordéon Harmonieux Brevet Instrument Unisonore
1852 (1854?) Allemagne Modèle:Lien Invention Premier accordéon à clavier piano à droite. Clavier gauche à boutons et accords préparés.
1852 France Philippe Joseph Bouton Invention Premier accordéon à clavier piano à droite.
1863 Italie (Castelfidardo) Modèle:Lien Premier atelier en Italie
1870 ? Canada Roch Lyonnais Premier Atelier au Canada
1870 ? Allemagne (Trossingen) Manufactures allemandes
1870 Russie (Tula) Modèle:Lien Invente Accordéon chromatique à 3 rangs
1890 sq Russie Fabriques Saratova, Viatica, Kasimov, Eleyski
5 mars 1897 Italie Paolo Soprani Fisarmonica Cromatica Brevet Clavier gauche: Mattia Beraldi; accords majeurs, mineurs, et de septième de dominante, avec seulement 12 sons chromatiques de base.les fondamentaux de l'actuel système M II.

Clavier droit: Raimondo Piatenesi; système chromatique sur trois rangs, actuel système italien.

1903 Allemagne (Trossingen) HOHNER la firme spécialisée dans les harmonicas se lance dans la facture d'accordéons diatoniques
1904 Italie (Vercelli) Cavagnolo Fondation de la fabrique Cavagnolo
1907 Russie (Ryazan) Petr Egorovitch Sterligov (facteur) &

Yakov Fyodorovich Orlansky-Titarenko(accordéoniste)

Bayan Invention Clavier droit à 4 rangs

Clavier gauche à 6 rangs, accords et basses libres

1910 Italie Schenardi (facteur) & Gagliardi (accordéoniste) Cromo-Harmonica Brevet Clavier droit double à 5 rangs, boutons en ligne droite (cf système belge)

Clavier gauche organisé en 2 rangées de boutons placés de 5te en 5te

1912

1913

1918

Italie Stradella

Scandalli

Bergamaschi

Modèles à basses libres, sans accords
1919 France (Tulle) Maugein (Jean, Antoine, Robert) Création de la firme Maugein
1920 sq le système du Fisarmonica Cromatica de Paolo Soprani devient la norme pour le clavier droit et les basses standard
1924 États-Unis (New York) Barbatti & Pancotti Fondation de la firme Excelsior
1924 Italie Scandalli Clavier gauche à 3 rangs chromatiques
1929 Italie (Stradella) Modèle:Lien Invente "Cassotto": boîte de résonance
1929 Scandalli pour Jules Prez Clavier gauche 120 basses dont 2 rangs peuvent être mécaniquement converties en clavier chromatique
1929

1929

1947

Russie

France

France

Sterligov

Piermaria

Cavagnolo

Clavier gauche: système à déclencheur / convertisseur: les accords du clavier de basses standard peuvent être converties en clavier chromatique sans modifier la disposition des basses.
1948 France Pierre Monichon Harmonéon

(aussi nommé Accordéon de Concert)

Brevet (en 1952) Suppression des accords au clavier gauche. Les deux claviers droit et gauche sont exactement symétriques en forme en mécanique et en volume afin d'obtenir une parfaite homogénéité de son entre les 2 côtés.
1950 États-Unis Excelsior Invention Accordéon électronique
1959 Mancini Finalise au clavier gauche le déclencheur sur 3 rangs d'accords
1965 France Cavagnolo Majorvox Invention Accordéon avec électronique embarquée

Bibliographie

  • Modèle:Lien : Scientific and historical explanation to the scheme of the history and classification of the harmonicas (Mirek, 1992)
  • Gorka Hermosa : El acordeón en el siglo XIX (Kattigara, 2013)
  • Pierre Monichon : L'accordéon (Van de Velde, 1985)
  • Pierre Monichon et Alexandre Juan : L'accordéon (Cyrill Demian, 2012)

Articles connexes

Modèle:Portail