Bernard Sévigny

De Deletionpedia.org
Aller à : navigation, rechercher

Modèle:Voir homonymes Modèle:Suppression Modèle:Infobox Biographie

Bernard Sévigny, né à Sherbrooke le Modèle:Date[1], est un homme politique québécois. Il est le maire de la ville de Sherbrooke depuis le Modèle:Date.

Biographie

Bernard Sévigny obtientModèle:Quand un Bachelor of arts en science politique et français à l'Université de l'Alberta, un certificat en information et journalisme à l'Université de Montréal, un baccalauréat en économie, une maîtrise en gestion des coopératives et du développement ainsi qu'un doctorat en administration des affaires de l'Université de Sherbrooke.

De 1988 à 1999, il est journaliste à la radio et à la télévision. C'est en 2001 qu'il est élu au poste de conseiller municipal dans le district des Châteaux d'Eau, poste qu'il occupe jusqu'en 2009, année lors de laquelle il pose sa candidature à la mairie de la ville. Un peu plus d'un an avant cette élection, il fonde le premier parti politique municipal de Sherbrooke, le Renouveau Sherbrookois,dont le congrès de fondation a lieu le 7 juin 2008[2], et en devient le chef.

Le 1er novembre 2009, date des élections municipales québécoises, il remporte le scrutin avec une avance de 122 voix devant son adversaire Hélène Gravel. Celle-ci demande un recomptage[3], qui lui est refusé par la Cour[4].

Il obtient un second mandat à la mairie lors des élections municipales de 2013, obtenant 73,39% des votes[5].

Bernard Sévigny est également membre du conseil d’administration de Sherbrooke Innopole et du conseil d'administration de la Fondation de l'Université de Sherbrooke. Il préside l'Association des redistributeurs d'électricité du Québec et l'organisme municipal Sherbrooke, ville en santé et assure également la vice-présidence du comité exécutif de la Conférence régionale des élus de l'Estrie[6]. Il est aussi deuxième vice-président de l'Union des municipalités du Québec (UMQ)[7].

Il a un fils nommé Hyacinthe[8]

En 2015, il voyage en Europe avec un groupe de maires Québecois pour travailler sur les villes intelligentes organisé par le journal Les Affaires[9].

En mai 2015, il tente de développer des projets d'Aéroport au Québec, face à la concurrence transfrontalière voisine des États-Unis[10].

Notes et références

Voir aussi

Article connexe

Lien externe

Modèle:Portail