Pascale Camus-Walter

De Deletionpedia.org
Aller à : navigation, rechercher

Modèle:Voir homonymes Modèle:Suppression Modèle:Infobox Biographie2

Pascale Camus-Walter, née à Haguenau en 1955, est une historienne de l'art et plasticienne française.

Biographie

Formation

Pascale Camus-Walter, issue d'une famille originaire de Bischwiller fait des études d'art à l'École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg. Elle fréquente l'atelier de Claude LapointeModèle:Sfn. Elle obtient un DEA consacré aux analyses plastiques de Malevitch en 1991[1], puis soutient en 1998 une thèse de doctorat, « Malevitch, le musée et la révolution », sous la direction d'Albert Châtelet[2].

Activités professionnelles et artistiques

Elle travaille à la production numérique d'ArteModèle:Sfn, tout en ayant des activités d'aquarelliste, de calligraphe et de photographeModèle:Sfn. Elle a notamment exposé à la place des Arts de MontréalModèle:Sfn. Elle s'intéresse aux actions artistiques sur internet, ce qui l'amène à créer un site intitulé ArtKfee[3]. Elle crée une œuvre de Modèle:Citation à l'église Saint-Paul de StrasbourgModèle:Sfn, puis, en 2009, elle réalise une installation intitulée « Calvin et les reliques », en lien avec le cinquième centenaire de la naissance de Jean Calvin, à la médiathèque protestante de Strasbourg Modèle:Sfn. En 2011-2012, elle collabore à un projet sur le Cantique des cantiques dans l'institution alsacienne du LiebfrauenbergModèle:Sfn.

Membre de l'Modèle:Lien, elle a présidé Action pour l'allaitementModèle:QuandModèle:,[4]. Elle a participé à l'initiative Hôpitaux amis des bébés, lancée par l'Unicef et l'Organisation mondiale de la Santé[4]. Elle est Modèle:Citation de Ladonia, une micronation[5].

Ouvrages

Références

  1. DEA, Université de Strasbourg 2, notice (SUDOC).
  2. Notice theses.fr de la thèse.
  3. Modèle:Lien web.
  4. 4,0 et 4,1 Modèle:Lien web.
  5. Modèle:Lien web.

Annexes

Bibliographie

Liens externes

Modèle:Portail