Taudis-Poly

De Deletionpedia.org
Aller à : navigation, rechercher

Modèle:Infobox Modèle:Suppression Taudis-Poly est un jeu de sensibilisation à la problématique du mal-logement.


Présentation

Le Taudis-Poly est une variante du Monopoly. Il s’alimente d’événements et de personnages réels qui ont fait l'actualité du mal-logement à Marseille[1].

conférence de presse du 29 mars 2019
Le Taudis Poly

En reprenant les codes du jeu de plateau le jeu, propose des articles de presse sur chaque adresse qui représente un “copropriété dégradée”[2]. Ce jeu a été présenté à veille de la trêve hivernale (le 31 mars 2019)[3], et porte sur le mal logement de Marseille[4]. Le jeu est un support de formation de travailleurs sociaux et de formateurs[3]. Il aborde toutes les formes de logements insalubres[5].

L'origine du projet

La volonté de créer un jeu de sensibilisation à la question du logement indigne est né à partir des événements du 5 novembre 2018 et de l'effondrement des immeubles rue d'Aubagne à Marseille[1].

Le 10 décembre 2018 devant la Mairie de Marseille, une femme tenant la banderole du collectif du 5 Novembre crie « Il va falloir qu’ ils arrêtent de jouer avec nos vies au Monopoly[3]». Le Taudis-Poly s’inspire du Monopoly, mais fait référence à des événements et des personnages réels qui ont fait l'actualité du mal-logement à Marseille.

A l’exception du sans abrisme, ce jeu aborde toutes les formes de taudis : bidonville, meublé, copropriété dégradée, HLM insalubre. Le Taudis - Poly dispose d'une version jouable de manière limitée sur le Web[6].

Règles du jeu


Le jeu comprend un plateau de jeu, des pions, des billets de banque, des cases chance, des cases collectivité, une caisse commune[7].

Le plateau virtuel est disponible sur internet[8]. Le jeu se joue comme le Monopoly traditionnel, néanmoins une règle est ajoutée, celle de «l'obligation d'information avant achat» , qui oblige chaque joueur à lire l'article de presse authentique lorsqu'il achète une propriété[9]. Les billets de banque sont à l'effigie des monuments marseillais comme la bonne mère, la statue de David, l’hôtel de ville, le Mucem, etc. La case prison est représentée par les Baumettes[10], et le parking par l'Unité d'Hébergement d'Urgence; UHU [11],

Articles connexes

Liens externes

Vidéos

Références

  1. 1,0 et 1,1 Modèle:Lien web
  2. Modèle:Lien web
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Modèle:Lien web
  4. Modèle:Lien web
  5. Modèle:Lien web
  6. Modèle:Lien web
  7. Règles du jeu, Taudis-Poly, revue de presse relative aux immeubles, logements et personnes citées dans ce jeu
  8. Modèle:Lien web
  9. Modèle:Lien web
  10. Modèle:Lien web
  11. Modèle:Lien web

Modèle:Portail