Les frigos ont horreur du vide

De Deletionpedia.org
Révision datée du 20 juillet 2020 à 06:45 par Robyt (discussion | contributions) (inclusion power)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Modèle:Suppression Modèle:Titre en italique Les frigos ont horreur du vide est un roman d'Élise Fugler publié aux Éditions Baleine en 1999 et nommé au prix du premier polar SNCF.

Résumé

Difficile de rendre à temps sa thèse de philosophie sur l'illustrissime Ladislav Klima quand quelqu'un s'amuse à déposer des morceaux de corps humain partout où vous passez...

Critique

de Jacques Abescat, Le Monde, Modèle:Date- :

« Le titre Les Frigos ont horreur du vide, vous accroche immanquablement. Les premières pages, gentiment foldingues, légères comme un rayon de soleil sur le Père-Lachaise, vous retiennent définitivement. Avant de vous entraîner à l'instar de l'héroïne, Alice (forcément Alice), dans une histoire minutieusement extravagante. Tout commence donc au cimetière du Père-Lachaise par un après-midi ensoleillé. Alice s'est installée au calme sur un banc quand un groupe de gosse vient inopinément lui marcher sur les baskets. La meute hurlante se dispute un mystérieux objet qu'Alice finit par confisquer. Mal lui en prend, car il s'agit d'un doigt humain. L'histoire brusquement s'accélère. Les péripéties, à faire pâlir Rocambole de jalousie, s'enchaînent sur le mode marabout-bout de ficelle. Le lecteur n'y croit pas une seconde, ne comprend pas tout, mais s'amuse autant que l'auteur à cette histoire qui, on l'a compris, tient plus de la carabistouille que de la tragédie »[1].

Notes et références

Liens externes

Modèle:Portail